Transition écologique/Capitale française de la biodiversité 2017

Capitale française de la biodiversité 2017



Après Lille en 2012, Strasbourg en 2014, Rennes en 2016, Muttersholtz vient d’être élu capitale de la biodiversité pour l’année 2017. C’est à la fois une surprise et une grande fierté pour tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cet élan. Un village de 2040 habitants érigé au rang de capitale française, c’est bien entendu exceptionnel.


« Muttersholtz mène depuis de nombreuses années une politique publique forte en matière d’environnement et de biodiversité. Pionnière en matière d’éducation à la nature, elle conduit une politique de maîtrise foncière et de restauration de la trame verte et bleue sur son territoire rural, y compris par le maintien ou l’accueil d’activités économiques liées à la nature et au paysage (vergers et pressoir, génie écologique…) et l’écoconstruction ; sa Maison de la Nature en est une bonne illustration. « Meilleure petite ville pour la biodiversité 2017 », déjà reconnue Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) en 2015, elle prouve ainsi que ce n’est pas forcément la taille qui compte en matière de transition écologique mais bien la volonté politique, la cohérence de l’action et la mobilisation des acteurs du territoire. »
C’est dans ces termes que le jury résume son verdict.

Il souligne la constante de l’action et la mobilisation citoyenne. C’est donc bien une victoire collective : les associations (particulièrement les arboriculteurs, les apiculteurs, la Maison de la nature, la Ligue de protection des oiseaux), les employés communaux, les élus et bien entendu l’ensemble des citoyens et des entreprises engagés dans les efforts collectifs sont co-responsables de ce beau succès.

La Mairie et la Maison de la nature proposeront prochainement des moments de réflexion collective pour aller plus loin dans la transition écologique


Pour en savoir plus :
www.capitale-biodiversite.fr