Agriculture et nature, un dialogue constructif avec les agriculteurs

Dans le lit majeur de l’Ill, la rivière qui traverse le ban communal, les agriculteurs ont maintenu de grandes prairies naturelles de fauche. Leur sensibilité environnementale est à l’image de celle de nombreux habitants de la Commune. Ils sont néanmoins fortement soumis aux contraintes économiques d’un métier difficile. L’herbe des prairies est fauchée de manière de plus en plus précoce au détriment notamment des oiseaux nichant au sol. Dans la partie non inondable du ban communal, ils cultivent de grandes parcelles remembrées qui laissent peu de place à la faune et la flore. Dialoguer avec les agriculteurs est une priorité de l’action communale pour concilier agriculture et nature.

Maison de la nature et prairies du Ried
La Maison de la nature du Ried et de l’Alsace centrale dans son écrin de prairies naturelles

Dialogue territorial et réflexion participative

Sous l’impulsion de la municipalité dont l’objectif est de trouver le bon équilibre entre écologie et économie, une réflexion participative vient de démarrer. Elle réunit les 5 exploitants agricoles, les représentants de la municipalité, un chargé d’études de la Ligue de Protection des Oiseaux, le Directeur et une chargée de mission de la Maison de la nature qui est chargée de l’animation du dialogue. Ce travail approfondi qui s’étalera sur deux années est subventionnée par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la Région Grand Est dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Trame verte et bleue »

Gagnant-gagnant : agriculture et nature, dialoguer pour concilier économie-écologie

Le but est de trouver des solutions gagnant-gagnant pour une agriculture plus prospère et une biodiversité retrouvée. Des entretiens individuels, des réunions de groupe, des visites de terrain à Muttersholtz mais aussi plus loin, en Allemagne par exemple, doivent permettre de mieux se comprendre et d’avancer vers le meilleur équilibre. Le Maire et ses conseillers sont convaincus qu’une agriculture proche de la nature est non seulement possible mais aussi plus rémunératrice pour les agriculteurs et souvent créatrice d’emplois.

Plan alimentaire territorial (PAT)

La Commune, la Maison de la nature et les agriculteurs sont aussi fortement engagés dans l’élaboration du PAT à l’échelle du Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) de l’Alsace centrale. Après un diagnostic partagé, ce projet vise à faciliter la rencontre entre les producteurs, les distributeurs et les consommateurs et de favoriser des circuits alimentaires locaux. Un levier important est la restauration collective notamment en milieu scolaire. Plus de 300000 repas sont servis chaque année dans les établissements scolaires. Cela représente un fort débouché pour les productions agricoles de qualité et par conséquent un potentiel de créations d’emploi.

InvestissementsFinancements%
Travaux écologiques (mares, zones humides, prairies)140 000€
Animation, études, mobilisation, concertation64 000€
Agence de l'Eau Rhin-Meuse81 600€40%
Région Grand Est81 600€40%
Commune de Muttersholtz40 800€20%
TOTAL204 000€204 000€

À propos de : Commune de Muttersholtz

Quelques mots pour présenter la mairie et son équipe, son action et activités...Quelques mots pour présenter la mairie et son équipe, son action et activités...

voir la présentation