Extinction nocturne de l’éclairage public

L’éclairage public, premier levier d’action pour les économies d’électricité

Eclairage public 2014-2016 TEPOS

La Commune de Muttersholtz est engagée dans une démarche de Territoire à Energie Positive qui consiste autant à faire des économies d’énergie qu’à produire des énergies renouvelables. A Muttersholtz, comme dans toutes les communes, le premier levier d’action  est de travailler sur l’éclairage public qui représente 75 % des consommations d’électricité municipales.

Depuis une dizaine d’années, la commune a modernisé presque tout son parc d’éclairage public en mobilisant toutes les technologies et bonnes pratiques existantes: passage au leds, diminution du nombre de mâts, abaissement de la puissance en cœur de nuit (23h/6h).

Ces efforts ont produit leurs effets et, de 2014 à 2016, la consommation électrique est passée de 175.000 kWh à 122.000 kWh soit une économie de 30 %.

L’éclairage public au cœur du Smart Dorf

En 2017-2018, soutenus par l’Etat dans le cadre du dispositif TEPCV, la commune a souhaité aller plus loin dans la gestion intelligente de son réseau d’éclairage public pour rendre possible à terme une extinction nocturne. Cette action a permis de:

  • faire un inventaire exhaustif et géo-réferencé de tout le réseau (armoires, câbles, mâts)
  • moderniser et mettre aux normes les 14 armoires électriques d’éclairage public que compte le village. De nouvelles horloges astronomiques ont été installées. Elles sont pilotables par un boitier bluetooth et permettent de programmer différentes plages d’allumage/exctinction
  • mettre en place des capteurs  dans chaque armoire pour mesurer en temps réel la consommation d’électricité, détecter les anomalies et mesurer l’impact des travaux réalisés
  • Séquencer le réseau en permettant, le moment venu, de faire une gestion rue par rue
  • Achever la modernisation de l’éclairage dans certains quartiers et notamment dans le quartier des Iris

Les capteurs installés sont une brique du projet Smart Dorf qui devrait voir le jour courant 2020 et agréger, en temps réel, l’ensemble des productions et consommations d’énergie de la commune. Ils ont notamment permis de mesurer l’impact des travaux réalisés en 2018 avec cet exemple sur l’armoire « Primevères »

Résultats éclairage SMART DORF
Les travaux sur cette armoire d’éclairage public ont eu lieu le 14 mars 2018. Notez la diminution de 50 % de la consommation entre le 13 et le 15 mars.

La démarche de la commune fait l’objet de nombreuses visites ainsi que le montre cette vidéo.

L’extinction nocturne, une tendance nationale

L’extinction nocturne était une réalité dans l’immédiate après-guerre où la population savait que les « lumières s’éteignaient » à minuit. Avec la baisse du coût de l’énergie fossile et nucléaire dans les années 60, la plupart des communes ont pu se payer le luxe de maintenir l’éclairage toute la nuit. Toutefois, depuis une dizaine d’années, de plus en plus de communes ont pris le tournant de l’extinction nocturne. La plupart de ces initiatives sont recensées sur la carte interactive réalisée par l’association NuitFrance.

Pourquoi éteindre l’éclairage public en cœur de nuit? En plus des économies d’énergie et donc de deniers publics, on peut citer notamment les bienfaits pour la biodiversité ou pour l’observation astronomique.

Un plus pour le ciel et la faune nocturne

éclairage_public_rue_wittisheim

L’extinction induit notamment une moindre pollution lumineuse et rend l’observation du ciel étoilé plus facile. Elle permet aussi de moindres pertes pour la biodiversité comme le précise la LPO : en effet les lampadaires constituent souvent de véritable pièges à insectes notamment les papillons nocturnes. Certains oiseaux sont aussi gênés pour l’éclairage artificiel.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ensemble des bénéfices de l’extinction nocturne, l’ANPCEN (association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne) a dressé sur son site internet une liste des principales raisons.

Muttersholtz n’avait pas encore rejoint cette tendance nationale pour diverses raisons. La principale était de maintenir la possibilité de se déplacer à pied ou en vélo dans le village les fins de semaines pour se rendre à une manifestation, chez de la famille ou chez des amis. Avec les outils de gestion intelligente du réseau d’éclairage public installés en 2018, il devient possible de mettre en place des calendriers différenciés sur des périodes récurrentes (les fins de semaines par exemple) ou de manière ponctuelle (lors de manifestations).

L’expérimentation proposée

Sollicitée par de nombreux concitoyens, la nouvelle liste municipale avait souhaité que ce point soit de nouveau mis à l’ordre du jour après les élections municipales. Il était prévu qu’une réunion publique soit organisée au cours du mandat pour débattre des modalités possibles d’une extinction de l’éclairage public en cœur de nuit.

Compte-tenu de la période actuelle, plusieurs personnes ont interrogé la Mairie sur la nécessité de maintenir l’éclairage public allumé en pleine nuit alors que les déplacements sont fortement réduits. La municipalité s’est donc concertée (de manière électronique!) et s’est montrée volontaire pour expérimenter une extinction de l’éclairage public entre minuit et 5 heures du matin, dans l’ensemble du village.

Cette expérimentation débuterait autour du 22 avril. Une réunion publique sera organisée dès que possible pour tirer les leçons de cette expérimentation et l’adapter si nécessaire. Un sondage global permettant de donner son avis sur l’expérimentation sera également mis en ligne sur le site de la commune.

Une telle mesure, si elle était pérennisée, permettrait d’économiser 10.000 € (45.000 kWh). Ramenée sur la période de confinement, l’économie serait d’environ 1.000 €. Les conseillers municipaux ont proposé que cette somme de 1.000 € puisse être reversée à un organisme relevant de la santé. A terme, les économies réalisées resteraient sur le budget communal et serviraient à compenser les baisses de dotations de l’Etat, qui continuent chaque année (encore 7.000 € de moins en 2020).

Questions/Réponses

Pourquoi lancer cette expérimentation maintenant ? 

La période actuelle limite fortement les déplacements piétons et cyclistes de minuit à 5 h du matin. Les rares véhicules circulant à cette heure sont équipés de phares et peuvent rouler en toute sécurité en zone 30.

Pourquoi ne pas éteindre un lampadaire sur deux ?

Ce n’est pas possible techniquement

Pourquoi ne pas pratiquer un abaissement nocturne ?

Cela est déjà en vigueur de 23h à 6h

Pourquoi ne pas laisser allumées les voiries principales ?

Si les voiries principales devaient rester allumées, cela serait pour la sécurité des piétons et cyclistes. Or, en cette période, ce type de déplacement est plutôt rare. Les voitures, quant à elles, ont des phares et la vitesse maximale de 30 km/h incite à rouler modérément.

Sera-t-il possible de débattre des heures d’allumage et d’extinction ?

Oui. Un sondage et une réunion publique permettront de débattre de ces questions à l’issue de l’expérimentation. Grâce aux dispositifs installés en 2018, il sera possible de revoir ces horaires de manière ponctuelle (pour des manifestations) ou permanentes (tous les week-ends).

Y-a-t-il un risque pour la sécurité ?

55 % des cambriolages ont lieu entre 14h et 17h ou pendant les vacances, quand les maisons sont vides. Parmi toutes les villes ayant initié une démarche d’extinction, aucune n’est revenue en arrière pour de telles raisons de sécurité.

Les taxes vont-elles baisser avec l’extinction de l’éclairage public ?

10.000 € d’économies annuelles sur le budget communal représentent environ 4,50 € par habitant. Dans le même temps, l’État continue à pratiquer la baisse des dotations (encore 7.000 € sur 2020). Ces économies contribuent donc à donner des marges de manœuvres à la commune et, à terme, de modérer la nécessité des hausses d’impôt.

 

À propos de : Commune de Muttersholtz

Quelques mots pour présenter la mairie et son équipe, son action et activités...Quelques mots pour présenter la mairie et son équipe, son action et activités...

voir la présentation